Petite réflexion stirnérienne (*) sur « la liberté ».

Photo de Nita sur Pexels.com

On dit et on répète que« la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. »

La liberté ne fait rien : c’est nous qui l’arrêtons. Qui « nous » ? En général, la majorité. Avec raison ou pas, mais c’est toujours la raison de la majorité ; la raison du plus fort.

« La fumée de ta cigarette nous dérange, va fumer ailleurs. » Bon sens sanitaire oblige. Un peu comme pour le pass (sanitaire nous dit-on).

Mais imaginons que l’on donnerait plus de force au droit de la minorité, alors « les plus gênés s’en vont », et le fumeur reste fumer, le non-vacciné fait un bon repas au restaurant, tout seul peut-être, mais peinard. « C’est égoïste » dit la majorité. La majorité égoïste. L’égoïsme de la majorité.

On voit bien que c’est juste une question de majorité, cette histoire de liberté qui s’arrête : qu’on arrête plutôt, que la majorité arrête, et l’on n’est plus très loin d’une arrestation, menottes ou amendes, c’est selon.

En fait, la liberté ne s’arrête pas, c’est juste la majorité qui prend… la liberté de limiter… la liberté d’une minorité.

Il y a donc une guerre des libertés, et la liberté du plus fort est toujours la meilleure, et la force se fait « droit », le droit de limiter la liberté des autres.

Tout autre chose serait de dire : « ma liberté s’harmonise à celle des autres », s’assimile celle des autres, s’accorde à celle des autres, se cultive et s’épanouit non pas contre les autres, mais parmi les autres, avec les autres.

On va alors chercher non des limitations, mais des compromis, des complémentarités : « On te laisse un espace fumeur », on aménage une distanciation qui permet de manger au restaurant, vaccinés et non-vaccinés : on concilie les égoïsmes, et du coup on les dépasse par la générosité.

A ce moment-là, comme dit Bakounine, « la liberté des autres, étend la mienne à l’infini. »

(*) Max Stirner.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.