A l’attention de quelques-un(e)s/To the attention of a few.

We thought that our positions, which are still far from being fully deployed, and whose most significant expression is for the moment in the review, our positions, therefore, cannot obviously meet on every point the unanimity of our sympathetic observers, themselves undoubtedly different or divergent on various questions. We hope, however, to join us on the essential: this effort of radical lucidity emancipated from any ideology. All this to say that the essential cannot be, in our eyes, any ideological alignment but, on the contrary, on the basis of this will of a really independent lucidity, really free from any compromise; more and better than encouraging a resistance to lies and hypnoses, to free in practice for each and everyone a space where the personal existential truthfulness can not only breathe, but even spread naturally in the everyday life and immunize softly around it the receptive persons. Philosophical health, understanding this word in the most existential and anti-doctrinaire sense, is our main asset, and contribution. We therefore hope that our sympathetic observers will always know how to place above the differences or divergences this common ground that we patiently cultivate: which would already seem to us on our scale a salutary philosophical-existential success. The S.O can thus be conceived as one of the experimental grounds of what an emancipated humanity will have to do to survive and be reborn in the overcoming of its contradictions and its divisions.

Photo : « le 24 mai 1968, à Paris » Crédit : JOHNSSON PHILIPPE/SIPA.

.

Nous avons pensé que nos positions, qui sont encore loin d’être pleinement déployées, et dont l’expression la plus significative se trouve pour l’instant dans la revue, nos positions, donc, ne peuvent évidemment pas rencontrer sur chaque point l’unanimité de nos sympathiques observateurs, eux-mêmes sans doute différents ou divergents sur diverses questions. Nous espérons par contre nous rejoindre sur l’essentiel : cet effort de lucidité radicale émancipée de toute idéologie. Tout cela pour dire que l’essentiel ne peut justement être à nos yeux un quelconque alignement idéologique mais, au contraire, sur la base de cette volonté d’une lucidité réellement indépendante, réellement libre de toute compromission ; plus et mieux que d’encourager une résistance aux mensonges et aux hypnoses, de dégager en pratique pour chacune et chacun un espace où la véridicité existentielle personnelle puisse non seulement respirer, mais même se diffuser naturellement dans la vie de tous les jours et immuniser doucement autour d’elle les personnes réceptives. La santé philosophique, en comprenant ce mot dans le sens le plus existentiel et le plus anti-doctrinaire, est notre principal atout, et apport. Nous espérons donc que nos sympathiques observateurs sauront toujours placer au-dessus des différences ou des divergences ce fond commun que nous cultivons patiemment : ce qui nous semblerait déjà à notre échelle une réussite philosophique-existentielle salutaire. L’O.S peut donc être conçu comme un des terrains d’expérimentation de ce qu’une humanité émancipée aura à faire pour survivre et renaître dans le dépassement de ses contradictions et de ses divisions.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.