Anarchy, spiritual instructions/Anarchie, mode d’emploi spirituel/Anarquia, instruções espirituais/Anarquía, instrucciones espirituales/Anarchia, istruzioni spirituali/ Anarchie, eine spirituelle Gebrauchsanweisung.

Anarchy, spiritual instructions.

– Be responsible, attentive and aware in your actions and words.

– Learn positively from your mistakes, your failures, and your reactions to adversity.

– Practice not diminishing or dominating anyone.

– Practice not feeling diminished and dominated, no matter who is in front of you.

– Practice not giving in to anything that diminishes you.

– Don’t allow destructive or negative thoughts to take hold of you.

– Be your own inner juggler.

– Don’t lock yourself into any limited thinking.

– Don’t lock yourself into any final judgment.

– Discover within yourself that no one is above you or below you.

– Do what you do with taste, creativity.

– Do what you are told to do by diverting it to your taste and creativity.

– Do what you cannot divert by standing inwardly elsewhere and above.

– Accept the facts only to be able to subvert them, without breaking against them.

– In assemblies, meetings, listen to the best of others and of yourself.

– Consult with people of good will and work together.

– In the decisions to be made, listen to the humble, support the gentle voices.

– Learn wisely every day to change the rules that served you yesterday.

– Do not accept any rule in your heart that does not meet with your considered consent.

– Don’t accept that a rule becomes a law or that the law becomes the rule.

– In the emergency, do to the best of your ability what is necessary and within your reach.

– In rest and truce, leave all doors of possibility open.

– If you feel that you are rising in dignity and nobility, don’t take credit for it.

– Are you able to live without leaders and without anything fixed? You are anarchy!

Photo de z f sur Pexels.com

Expressive reading by a young comrade:

Anarchie, mode d’emploi spirituel.

  • Soyez responsable, attentif et conscient dans vos actes et vos paroles.
  • Tirez positivement des leçons de vos erreurs, de vos échecs, et de vos réactions face à l’adversité.
  • Exercez-vous à ne diminuer et ne dominer personne.
  • Exercez-vous à ne pas vous sentir diminué et dominé, quelle que soit la personne en face de vous.
  • Exercez-vous à ne pas donner prise en vous-même à quoi que ce soit qui vous diminue.
  • Ne laissez pas en vous-même des pensées destructrices ou négatives vous enrôler.
  • Soyez votre propre jongleur intérieur.
  • Ne vous enfermez dans aucune pensée limitée.
  • Ne vous enfermez dans aucun jugement définitif.
  • Découvrez en vous-même que personne n’est au-dessus de vous, ni en-dessous.
  • Faites ce que vous faites avec goût, créativité.
  • Faites ce qu’on vous impose de faire en le détournant vers vos goûts et votre créativité.
  • Faites ce que vous ne pouvez pas détourner en vous tenant intérieurement ailleurs et au-dessus.
  • Acceptez les faits seulement pour mieux pouvoir les subvertir, sans vous briser contre eux.
  • Dans les assemblées, les réunions, soyez à l’écoute du meilleur des autres et de vous-même.
  • Consultez les personnes de bonne volonté et concertez-vous.
  • Dans les décisions à prendre, écoutez les humbles, soutenez les voix douces.
  • Apprenez sagement chaque jour à faire évoluer les règles qui vous servaient hier.
  • N’acceptez intérieurement aucune règle qui ne rencontre pas votre consentement réfléchi.
  • N’acceptez pas qu’une règle devienne une loi ni que la loi devienne la règle.
  • Dans l’urgence, faites au mieux et sans trouble ce qui est nécessaire et à votre portée.
  • Dans le repos et la trêve, laissez ouvertes toutes les portes du possible.
  • Si vous sentez que vous vous élevez en dignité et en noblesse, ne vous en faites pas une gloire.
  • Vous voilà capable de vivre sans chefs et sans rien de figé ? Vous êtes l’anarchie !